Carte de l’Esprit

Je suis tombé sur ce plan de match datant d’environ 2013 en faisant du rangement cette semaine. C’est marrant de revoir ceci, ça me fait réaliser à quel point je n’ai pas tant changé ces dernières années! J’aime toujours faire les même choses: vélo, photo, lecture, jardinage.

Pour le futur, voici comment j’aimerais mieux vivre ma vie: moins de nourriture commerciale et enrichie, moins d’écrans et de gadgets. Plus d’activité physique à l’extérieur, boire beaucoup d’eau et manger principalement fruits et légumes. Moins de gratification instantanée, plus de vision à long terme.

J’étais déprimé il y a environ 1 an car mon mode de vie n’était pas sain et je ne me sentais pas bien dans ma peau. Trop de restaurants et de malbouffe, de journées passées devant un écran, de stress pour vouloir toujours plus..

J’ai commencé à lire sur le bouddhisme et le bonheur, pourquoi je ressentais ce besoin de désirer plus et encore plus. Je suis tombé sur un livre parlant de la neurologie derrière le bonheur et les différentes molécules qui nous rendent plus heureux, ça m’a permis de mieux comprendre ce qu’il me fallait pour être satisfait de ma vie. (https://www.psychologytoday.com/…/the-neurochemicals…)

Quand j’étais plus jeune je rêvais d’être riche et de pouvoir faire ce que je voulais de mes journées. Je voulais vivre ma vie comme les Red Hot Chili Peppers. Pendant ces dernières années j’ai souvent dit qu’il y avait un combat dans ma tête entre une rock star et un moine, un qui voulait vivre comme s’il n’y avait pas de lendemain, l’autre qui cherchait à se maitriser davantage, et aussi qui commençais à en avoir marre de se lever la tête dans le cul, honteux des excès de la veille.

Finalement le temps a passé et le moine a pris le dessus. À 33 ans, je suis prêt à commencer un nouveau chapitre de ma vie: dans la prochaine année, mon amour Kim et moi allons chercher à se bâtir une famille à l’extérieur de la ville, quelque part entre St-Jean-sur-Richelieu et St-Hyacinthe.

Moi qui ne pensais jamais vouloir quitter la ville, maintenant j’ai hâte d’habiter un endroit paisible avec des arbres partout, des belles pistes cyclables, des petits marchés de fruits et légumes sur le chemin.

J’espère retrouver cette note dans un autre 7 ans, lorsque j’aurais 40 ans et j’espère plein d’enfants qui courent partout dans notre maison remplie de plantes et de bonheur.

Carte de l’Esprit

One comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s